dimanche 7 juillet 2013

La neurologie pour les nuls 2 La ponction lombaire















6 commentaires:

  1. Pas un mot sur la prise en charge de la douleur (chez l'adulte mais aussi - et surtout -chez l'enfant)? :-/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cher ou chère Anonyme, les neurologues utilisent en général un patch de lidocaine, les anesthésites l'injectent (mais ça fait une piqûre pour éviter de sentir la piqûre...), mais globalement la PL chez quelqu'un de pas très anxieux ou trop arthrosique se passe souvent assez bien. J'en ai moi-même fait l'expérience.
      Ce qui fait mal, ça c'est sûr, sont les céphalées post PL, et la seule prévention est le type d'aiguille, comme je l'indique à la dernière case.
      Quant à l'enfant, je ne sais pas, mais je suppose que les pédiatre utilisent le fameux MEOPA.

      Supprimer
    2. La ponction lombaire traite t-elle sur le long terme un hydrocephalie ?

      Supprimer
    3. L'hydocephalie peut avoir plusieurs causes, notamment un obstacle à l'écoulement du LCR, ce qu'on appelle les hydrocéphalies non communicantes. Dans ces cas là, la PL est formellement contre indiquée, avec risque d'engagement.
      La PL est souvent réalisée de façon itérative pour les hydrocéphalies communicantes, le plus souvent pour ce qu'on appelle l'hydrocephalie à pression normale, qui reste pour moi quelque chose d'assez surdiagnostiqué. Les vraies HPN s'améliorant après les PL sont très rares dans l'expérience que je peux avoir. Mais même dans ces cas là, au long terme, on propose plutôt des dérivations ventriculaires (une valve qui emmène le LCR ailleurs pour diminuer la quantité de liquide, il existe plusieurs types

      Supprimer
  2. Voilà un post qui dédramatise la ponction lombaire !! merci ! j'avoue que j'avais aussi bien des idées préconçues sur cet acte !! de bons dessins valent mieux que de longs discours !

    RépondreSupprimer